Soudan du Sud : Riek Machar retrouve son poste de vice-président

soudan-sud-retrouvaillesLe chef de la rébellion sud-soudanaise, Riek Machar est attendu ce lundi après midi, dans la capitale Juba, pour prendre ses fonctions de vice-président, une étape incontournable pour la mise en oeuvre concrète de l’accord de paix entre les protagonistes de la crise.

Dans la capitale, des panneaux d’affichage annoncent le retour de Riek Machar, qui en réalité, reprend ses anciennes attributions de vice-président que lui avait arraché le président Salva Kiir en juillet 2013.

Salva Kiir a réinstallé son rival à ce poste en février dernier, afin de relancer  l’accord de paix signé le 26 août 2015, et qui prévoyait un cessez-le-feu et un mécanisme de partage du pouvoir entre les deux hommes qui vont devoir former un gouvernement de transition.

Malgré la signature de l’accord de paix, les affrontements n’ont jamais cessé, attisés par de nombreux groupes armés qui ne s’estiment pas soumis aux accords écrits.

Riek Machar qui avait dit l’an passé que la paix serait impossible tant que Salva Kiir serait au pouvoir, est à présent attendu à Juba, en provenance de sa base de Pagak, dans l’est du pays, à la frontière avec l’Ethiopie.

Il devrait rapidement prêter serment comme vice-président lors d’une cérémonie à laquelle devraient assister l’ex-président malien, Alpha Oumar Konaré, qui représentera l’Union africaine (UA), et l’ancien chef d’Etat botswanais, Festus Mogae, qui préside la Commission de surveillance et d’évaluation (JMEC) de l’accord de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.