Niger : L’opposant Hama Amadou hospitalisé et son médecin arrêté

hama-drLe porte-parole du gouvernement et ministre de la Justice, Marou Amadou a annoncé ce mardi soir que toutes les mesures ont été prises afin que l’opposant Hama Amadou qui affrontera au second tour le président sortant, soit évacué ce soir en France pour des raisons de santé.

Hama Amadou, en prison depuis la mi-novembre pour une affaire de trafic de bébés devait être évacué, mardi soir en France à bord d’un avion médicalisé.

Son médecin traitant, le Docteur Harouna Yacouba a été arrêté et est «poursuivi pour propagation de fausses nouvelles » a annoncé le ministère de la justice.

Le médecin qui s’était rendu au chevet de l’opposant Hama dans la prison de Filingué, avant d’être arrêté et «transféré à la police judiciaire de Niamey», selon un communiqué de l’opposition lu par son porte-parole, Ousseïni Salatou.

Lundi soir, le Dr. Yacouba avait affirmé sur plusieurs télévisions privées que l’opposant-rival du président Mahamadou Issoufou, a été hospitalisé vendredi dans le centre de soin de Filingué pour des soins, suite à «l’aggravation» de son état de santé.

« Vers 10H00 (lundi ndlr), son état s’est aggravé. Il s’est évanoui et a été transporté pour les premiers soins à l’hôpital du district» de Filingué, situé à 180 km au nord de Niamey, a expliqué son médecin traitant.

Dans son communiqué, l’opposition a «mis en garde les autorités contre tout ce qu’adviendra à son candidat».

Selon le porte-parole du gouvernement, le rapport d’une équipe de spécialistes dépêchée à Filingué a établi que l’opposant souffrait d’une «fatigue générale».

Le 2 mars, l’opposition a réclamé la libération de l’opposant afin qu’il puisse mener sa campagne et affronter en « toute régularité » le président sortant Mahamadou Issoufou. Mais ni le pouvoir, ni la justice saisie par les avocats de Hama Amadou, n’ont donné une suite favorable à cette requête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.