Développement de l’Agriculture : Une priorité au Congo Brazzaville en 2011

Le Congo Brazzaville a fait de l’agriculture un des secteurs clefs dans sa stratégie de développement ; cela dans le souci de faire face à la flambée des prix des produits agricoles et de réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire tout en augmentant les capacités d’exportation des produits agricoles congolais sur les marchés internationaux.

C’est dans cette optique que M. Dieudonné Koguiyageba, représentant du Fonds des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) au Congo a invité le gouvernement congolais à augmenter et diversifier sa production agricole. Le représentant de la Fao a également signifié que la diversification de l’agriculture devrait porté aussi sur l’élevage et la pêche. C’est à cet égard que la Fao, en collaboration avec le ministère de L’Agriculture congolais, participe à un projet qui a pour but de contribuer à la diversification et à l’amélioration de la production dans le pays.

De plus, le Fonds des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation envisage le développement des statistiques agricoles du Congo Brazzaville à travers un recensement général de l’agriculture et de l’élevage, organisé avec le soutient des ministères congolais de l’Agriculture et du plan ainsi que de nombreux partenaires techniques et financiers.  Pour sa part, le gouvernement  entend poursuivre les actions de base de sa politique agricole au cours de cette année ; il s’agira entre autres, de construire un deuxième village agricole et d’acheter un deuxième lot de tracteurs et de machines en vue d’ouvrir des centres d’exploitation des machines agricoles dans les départements du Niari, du Kouilou et de la Cuvette-Ouest.

Par cette politique de l’agriculture instauré en priorité des activités 2011, le Congo Brazzaville avec à sa tête son président Denis Sassou Nguesso, cherche pour la première fois à reconquérir sa souveraineté alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.