Libye: Le Parlement de Tobrouk rejette la proposition onusienne de gouvernement d’union nationale

leoonLa Chambre des représentants (CDR) de Tobrouk, le parlement libyen reconnu par la communauté internationale, a rejeté ce lundi, le plan de paix proposé par l’ONU consistant entre autres, à mettre en place un gouvernement d’union nationale.

Le Premier ministre Ali al-Tekbali a confirmé qu’une majorité de députés avaient décidé de rejeter la proposition, sans même qu’un vote n’ait eu lieu.

« La Chambre des représentants a décidé à l’unanimité de rejeter la proposition de l’ONU car elle est incompatible avec le quatrième projet d’accord qui avait été signé initialement », ont indiqué des élus cités par l’agence de presse libyenne Lana.

Bernardino Leon, le chef de la mission des Nations Unies en Libye, avait annoncé le 8 octobre dernier que les parties belligérantes en Libye avaient finalement convenu de former un gouvernement d’union nationale au terme de près d’un an de négociations et de dialogue politique.

L’annonce de cet accord avait réjouit l’ensemble de la communauté internationale qui espérait une sortie définitive de la crise que vit le pays depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi.

La Libye est en proie à une crise politique avec deux Parlements et gouvernements rivaux se disputant la légitimité, l’un à Tripoli et l’autre à Tobrouk (côte est).

L’ONU a mené plusieurs séries de négociations entre les différentes parties libyennes depuis septembre 2014, mais les conflits se poursuivent malgré une trêve conclue par les factions belligérantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.