Guinée : Sept morts dans un glissement de terrain

glissement-terrainSept personnes ont été tuées et douze blessées dans l’ouest de la Guinée après un glissement de terrain provoqué par de fortes pluies qui ont détruit des ponts, des habitations et des plantations, a indiqué mardi le gouvernement.

Sur la côte ouest de la Guinée, ce « glissement de terrain sur trois lambeaux du flanc d’une montagne a rasé tout le village de Kolonkola », 480 habitants, a expliqué le gouvernement dans un communiqué. Le bilan est de « sept morts, dont deux corps retrouvés, cinq ensevelis » sous les décombres, ainsi que douze blessés, selon la même source.

Les deux corps sont ceux de deux adolescents tués dans leur sommeil, lorsqu’un pan de la montagne « a atterri sur le toit de leur maison », raconte Alya Camara, un habitant du village.

Des habitations ont été détruites à la suite de ces intempéries qui ont également endommagé des ponts, des routes et des aménagements agricoles, dont des plantations de palmiers, et fait disparaître du bétail et de la volaille, selon le gouvernement.
Cet éboulement s’est produit après 48 heures de fortes pluies. « Une partie du village de 480 habitants a été rasée », a indiqué Mohamed Soumah, maire de la commune de Tougnifily, dont dépend Kolonkola, situé en contrebas d’une montagne.

Un agent de sécurité arrivé sur les lieux pour des enquêtes a indiqué que des experts de la société minière Alufer ayant effectué récemment des relevés topographiques dans ce village, avaient demandé aux autorités locales de déplacer les habitants en raison des risques d’éboulement de la montagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.