Ouganda : Deux bataillons militaires pour rejoindre la lutte contre Boko Haram

L’armée Ougandaise, s’est récemment engagée à prêter main forte au Nigéria, pour faire face à la secte islamiste Boko Haram. Le Chef d’Etat-major des Forces de défense de l’Ouganda (UPDF), le Général Katumba Wamala, a annoncé mercredi, 04 février 2015, que deux bataillons militaires ougandais vont être déployés dans le nord du Nigeria, pour prêter main forte à l’armée nigériane. Le déploiement de contingent est annoncé se faire dans les deux semaines à venir, apprend-on.

boko haram

Depuis 2009, des combattants de Boko Haram ont perpétré des attaques meurtrières au Nord du Nigeria, et Cameroun. Ces dernières semaines ces attaques sont devenues incessantes. La dernière attaque qui s’est produit au Cameroun, mercredi 04 février 2014, la secte islamiste a massacré plusieurs centaines de personnes, majoritairement des civils, dans à Fotokol, une camerounaise frontalière avec le Nigeria. Plusieurs témoins sur place parlent de 400 personnes, des civils égorgés, fusillés ou brûlés.

A l’issue du 24ème  sommet de l’Union Africaine (UA), tenue la semaine dernière, les dirigeants africains ont décidé d’envoyer 7500 soldats au Nigeria pour contenir l’insurrection de Boko Haram. L’armée Ougandaise, « attend actuellement l’autorisation de l’Union Africaine pour se déployer », a indiqué le Chef d’Etat-major des Forces de défense de l’Ouganda.

Cette décision de déploiement de l’armée Ougandaise, souligne le porte-parole du ministère des Affaires étrangères ougandais, Fred Opolot, est une réponse à l’appel à l’aide lancé par le président nigérian Goodluck Jonathan à l’Union africaine lors de l’UA qui s’est tenu la semaine dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.