Congo : plus de 60 pointes d’éléphants saisies à Brazzaville

Un trafiquant en provenance de Ouesso, une localité située a environ 800 Km de Brazzaville, a été intercepté par la gendarmerie congolaise, en possession de 64 pointes d’ivoire, soit un poids de 126 kg. Il était en compagnie de son épouse.

ivoire2

Les défenses saisies, selon la gendarmerie, sont l’équivalent de 32 éléphants abattus par le présumé braconnier. Dans un communiqué du Projet d’appui à l’application de la loi sur la faune(PALF), cette opération de saisie ‘’a été possible grâce à la collaboration entre le ministère congolais du développement durable et de l’économie forestière avec le projet d’appui à l’application de la loi sur la faune(PALF) ».

Le couple interpellé, a été déféré à la maison d’arrêt de Brazzaville, apprend-on. Et, d’après le communiqué, ils vont être condamné à 5 ou 10 ans de prison, car « l’abattage et le commerce des pointes d’ivoire sont interdis au Congo », précise le communiqué.

Entre 2009 et 2011  ‘’le Congo-Brazzaville a perdu 5.000 éléphants, tous abattus, surtout, dans la partir nord du pays, précise le PALF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.