Afrique du Sud : GDF Suez sélectionné pour un projet dans l’énergie solaire

ENERGIE-SOLAIRE-ENVIRONNEMENT-AGRICULTUREDans le cadre d’un programme destiné aux producteurs indépendants d’énergie renouvelable, l’Afrique du Sud a choisi une centrale solaire du français GDF Suez située à Kathu (nord-ouest). Cette sélection pourrait constituer la première étape conduisant à la conclusion d’un contrat d’achat d’électricité d’une durée de vingt ans.

Par voie de communiqué, le spécialiste tricolore de la production d’énergie a annoncé que le Département sud-africain de l’Energie a qualifié son projet de développement du parc solaire de Kathu de « preferred bidder », ce qui signifie « meilleur soumissionnaire ». Pour ce qui est du développement de cette centrale solaire dotée d’une puissance de 100 mégawatts (MW), il est assuré par un consortium dont GDF Suez fait partie à hauteur de 49 % ainsi que d’autres partenaires locaux à l’instar de la banque d’investissement Investec Bank, le fonds de développement communautaire SIOC Community Development Trust, le fonds de pension du secteur public Public Investment Corporation et le gestionnaire de fonds Lereko Metier.

Selon l’annonce de GDF Suez, les producteurs indépendants d’énergie ayant reçu le statut de « preferred bidder » sont conviés à « des négociations en vue de la conclusion d’un contrat d’achat d’une durée de 20 ans avec Eskom, la société publique de production et de distribution d’électricité en Afrique du Sud ».

D’après certains médias, la centrale solaire de Kathu a la particularité d’être équipée d’un système de stockage, ce qui permet une autonomie d’une durée de quatre heures et demie. Un atout face à l’intermittence souvent décriée de l’énergie solaire. Selon le site spécialisé Blue World Carbon, ce parc solaire entraînera la diminution des émissions de 2,38 millions de tonnes d’équivalent CO2 en l’espace d’une décennie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.