Ouganda : Pour le retour imminent de la loi LGBT

Aux journalistes de la presse anglaise Reuters, un député ougandais a confié récemment que la loi visant la répression de l’homosexualité, annulée par la Cour constitutionnelle le 1er août dernier, est préparation et devrait revenir dans les débats avant la fin de l’année 2014.

gay

Cette loi n’est pas restée longtemps dans l’oubli et pourrait revenir prochainement dans les discussions au parlement. Abdu Latif Ssebagala, parlementaire ougandais l’a assuré récemment aux journalistes de Reuters.

«Le texte est prêt et nous avons renforcé la loi, particulièrement en ce qui concerne la propagande et le détournement d’enfants. Cette semaine nous espérons rencontrer le président du Parlement afin de fixer la date pour une présentation», a-t-il déclaré. Votée au mois de février, sans atteindre le quorum nécessaire, la loi avait vécu quelques mois avant son annulation par la cour constitutionnelle le 1er août dernier.

En septembre de cette année, suite au délaissement du pays par certains partenaires occidentaux à l’instar de l’Angleterre et des Etats-Unis, le président Yoweri Museveni avait demandé l’arrêt de la procédure de réintroduction du projet de loi LGBT dans les discussions parlementaires. Il voit en cette loi, une source de difficultés pour les relations commerciales ougandaises. Mais ce président n’est pas en position d’imposer son point de vue en cette veille des présidentielles. Cette loi, quand elle serait votée, pourrait calmer le peuple et lui assurer de remporter les élections. Il est donc fort possible que cette loi intègre le code y afférant avant la fin de cette année et qu’elle soit pour le peuple ougandais qui désapprouve l’homosexualité, un « cadeau de noël », selon les termes d’Abdu Latif Ssebagala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.