Togo-Ghana : Des projets de développement communs

Le président de la République togolaise, Faure Essozimna Gnassingbé, est, depuis lundi en visite de travail de trois jours au Ghana voisin avec à l’ordre du jour plusieurs projets de développement entre les deux pays frontaliers d’Afrique de l’Ouest.

gnassibeSelon un communiqué de presse de la présidence ghanéenne, le chef d’Etat togolais, devrait prendre part, avec sa délégation, à l’inauguration du centre commercial West Hills à Accra et visiter le Mémorial Kwame Nkrumah et le Parc Asomdwee, toujours dans la capitale ghanéenne. Il aura ensuite des discussions bilatérales avec son homologue du Ghana, John Mahama Dramani, selon le même communiqué. Les entretiens entre les deux dirigeants devraient porter notamment sur deux chantiers importants aussi bien pour le Togo que pour le Ghana.

Le premier concerne un projet conjoint d’adduction d’eau dans la région de la Volta (Ghana) en vue alimenter les localités de part et d’autre de la frontière commune. Ben Dotse Marlor, le porte-parole du président John Dramani Mahama, a souligné l’intérêt de la construction d’un pipeline d’eau potable qui bénéficiera aux populations situées sur son parcours. Le second projet se rapporte à la construction d’une ligne de chemin de fer entre la localité frontalière d’Aflao, près de Lomé, et la région de la Volta. Cette voie ferroviaire ,inaugurée mardi par les deux chefs d’Etat, est destinée à faciliter le transport du ciment dans la région.

Hormis les projets de développement commun, la visite du président togolais au Ghana vise aussi à améliorer et consolider les relations amicales fraternelles entre les peuples des deux pays qui partagent un même patrimoine culturel et traditionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.