Congo RD : Réduction des frais de création d’entreprises

Afin d’encourager le libre entreprenariat et de ce fait revitaliser le secteur économique privé, le gouvernement provincial du Congo Kinshasa, a assoupli les conditions de création d’entreprises et d’ouverture d’une activité économique dans la capitale, en revoyant à la baisse les frais de créations qui ne sont plus que de 50 dollars. En effet  André Kimbuta, gouverneur de Kinshasa,  a ouvert un nouveau registre d’autorisation d’ouverture des activités économiques et commerciales dans lequel le nouveau coût d’ouverture des petites et moyennes entreprises à Kinshasa a sensiblement baissé. Initialement à 500 dollars les frais de créations se révélaient être un handicap et découragement supplémentaires pour les jeunes entrepreneurs congolais. « Les grandes entreprises ne paieront que 50 dollars américains, les personnes physiques, les commerçants et les petites et moyennes entreprises paieront 35 dollars et pour les patentés, le taux sera de 10 dollars » a même ajouté le ministre provincial des finances, de l’économie et de l’industrie, Guy Matondo. Outre la réduction des frais, la procédure administrative aussi fut considérablement allégée. Ainsi donc il suffira d’écrire au bourgmestre et de réserver une copie au ministre provincial. Le ministre accusera réception de la correspondance et trois jours plus tard l’entrepreneur pourra créer son entreprise à Kinshasa. Cet effort de la part des autorités locales pour assainir le climat des affaires dans la capitale, vise aussi à attirer les investisseurs et capitaux étrangers, afin de stimuler le développement économique national. De nombreux opérateurs économiques semblent déjà très enthousiastes par rapport à cette nouvelle réforme et félicitent l’initiative. Par ailleurs le gouvernement provincial a également réduit le nombre de missions dans les différentes entreprises de la capitale dans le but de maximiser les recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.