Mali : Le terrorisme, un handicap pour le développement.

mali-lampe-solaireTandis que les combats se poursuivent dans le nord Mali suscitant la peur chez la population, des lampes solaires mobiles éclairent des villages dépourvus d’électricité.
En effet, les températures élevées et les crépitements de balles entravent la production artisanale. Les maîtres d’ouvrages ont trouvé refuge auprès de ces lampes qui, non seulement les éclairent de nuit, mais leur permettent également de mener à bien leurs activités.De sources concordantes, elles constituent une véritable alternative à l’éclairage public .La société en charge de l’énergie ne parvient pas, jusqu’à présent, à assurer un approvisionnement normal malgré les subventions de l’administration centrale.
Alors que la rébellion et les mouvements terroristes sèment le désordre et le chaos dans le pays, des esprits ingénieux comme celui de l’architecte et vidéaste italien, Matteo Ferroni, permettent d’apporter la lumière, source de développement, au Mali.
Mieux, plus que la lumière, les lampes solaires contribuent à faire revivre un peuple pacifique qui pendant plus de dix-huit mois, a connu une phase tragique de son histoire. Plus de quatre-vingt-dix lampes sont actuellement réparties sur quinze villages et trois centres de santé afin d’aider les habitants de ces sites à vaquer à leurs occupations sans encombres. Cette invention réjouit les autorités maliennes qui voient une amélioration du quotidien des Maliens, en dépit des attaques intérieures et extérieures que connaît le pays depuis plus de deux années.
En attendant l’accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et la rébellion du MNLA  et la  fin des hostilités, les Maliens peuvent se réjouir de ne pas baigner dans une obscurité totale qui constitue une image de sous-développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.