Kenya : Bilan économique après l’attaque du Westgate

Au Kenya où l’on s’apprête à commémorer l’attaque du Westgate par les islamistes shebab, l’heure est aussi au bilan économique.

massacre-westgate
Samedi 21 septembre 2013, alors qu’à travers le monde on fêtait la journée de la paix, le Kenya, subissait une attaque islamiste. La Westgate, principal centre commercial de Nairobi avait été pris d’assaut par un commando shebab. Plus de 67 morts et de nombreux blessés avaient été enregistrés ce jour. Le pays par la suite, a connu de nombreuses attaques. Mombasa, deuxième région du pays est jusqu’à présent le théâtre d’attaques terroristes de toute sorte. Ce qui a malheureusement conduit plusieurs pays occidentaux à mettre cette région dans les zones à risque. En mai dernier, les voyagistes britanniques évacuaient d’ailleurs des centaines de touristes dans cette zone, suspendant par conséquent leurs vols vers Mombasa.

Tout ceci aura impacté fortement sur l’économie du pays. Puisque, rappelons, la manne touristique au Kenya contribuait jusqu’en 2011 à 14% dans le PIB.

A la veille de la commémoration de l’attaque du Westgate, l’heure est au bilan. Le premier, la Banque Mondiale a rendu les chiffres de ce bilan en juin dernier. Son rapport confirmait quelque part la peur d’Aly-Khan Satchu, un analyste financier basé à Nairobi. Une prévision de 4,7% de croissance, soit une baisse de 0,5 point sur les prévisions initiales. Cette révision à la baisse est due à l’insécurité à laquelle le Kenya fait face depuis une année et aux caprices des conditions climatiques nationales. De son côté le département touristique kenyan n’aura déploré qu’une réduction de 5% de son trafic tandis que la bourse de Nairobi a atteint une progression de 30% en une année.

L’économie Kenyan a fait face à de plus rudes épreuves par le passé. Malgré l’attentat contre le centre de Westgate et les assauts shebab soient importants, une issue favorable sanctionnera probablement les efforts militaires pour mettre un terme aux attaques des islamistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.