Sénégal : Hausse des exportations de mangues

Les exportations de mangues du Sénégal vers l’Union Européenne ont connu une hausse cette année, en dépit des contraintes auxquelles les producteurs ont dû faire face, notamment du point de vue logistique ainsi que la menace de la mouche des fruits.

filiere_mangue
Le pays exporte habituellement des quantités relativement faibles, à l’instar de l’année dernière où il a vendu environ 11 000 tonnes de mangues, principalement en destination des pays de l’UE. En revanche, l’année en cours a vu les exportations de mangues sénégalaises vers le marché européen grimper jusqu’à 15 000 tonnes, un record, a indiqué mercredi, le Cheikh Ngane, président de l’Interprofession horticole du Sénégal, lors d’un déjeuner de presse à Dakar.« Le Sénégal enregistre une production annuelle de 120 000 tonnes de mangues en moyenne », a-t-il précisé.

Mais les exportations de ce pays n’ont jamais atteint un tel niveau de tonnage. Durant les années précédentes, les ventes à l’étranger tournaient souvent autour de 10 000 à 11 000 tonnes de fruits. Le marché européen, principal débouché du secteur sénégalais des mangues, est très exigeant en termes de normes agroalimentaires et n’accepte en général que des mangues kent et keitt, connues sous le nom de « mangues greffées » au Sénégal et en Afrique de l’Ouest.

Cette année, les agriculteurs sénégalais ont été confrontés à d’énormes difficultés, entre autres l’abondance des pluies pendant le mois de juillet, qui perturbent la sélection de ces mangues améliorées destinées à l’export. « A cela s’est ajoutée aussi l’invasion des mouches de fruits », a expliqué Cheikh Ngane. Pour ce dernier, le Sénégal, malgré ces contraintes, a pu exporter jusqu’à 15 000 tonnes, prouvant que ce secteur est sur la bonne voie, d’autant plus que l’ensemble de la production n’est pas destinée à l’export.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.