Kenya : Une adolescente sosie de Samantha Lewthwaite

Alors que le Kenya se considère comme la cible du terrorisme, il ne peine plus aujourd’hui à voir en quelques nobles visiteurs des adversaires. Avec les attaques des islamistes Shebab ces derniers temps et la participation présumée de certains occidentaux dans ces mêlées terroristes, la paranoïa s’est définitivement emparée des forces de l’ordre kenyan.A Nairobi cette semaine, un couple américain s’est fait pincer par la police. Le problème : leur fille ressemble de trop à Samantha Lewthwaite, une Britannique donc le mari est mort dans les attentats de Londres en 2005, lesquels ont coûté la vie à 52 personnes et fait plus de 700 blessés dans le métro.

sosie-samantha
Depuis l’arrestation en 2011 de Jermaine Grant, un présumé complice, la jeune femme aurait mystérieusement disparu. Sa participation probable aux attentats contre la West Gate, centre commercial à Nairobi en septembre 2013, a doublé l’intérêt que lui portaient alors les services d’Interpol. Sinon que cette grossière confusion d’une adolescente de 15 ans, d’avec la femme recherchée de 31 ans montre le niveau d’alerte terroriste dans le pays. Dans un communiqué, le gouvernement a reconnu que la jeune fille a été victime d’un harcèlement de la part de la police.

Le ministre de l’Intérieur, Joseph Ole Lenku, pour soigner cette brouille, a annoncé l’ouverture d’une enquête sur cette affaire et la prise en charge de toutes les dépenses de la famille pendant toute la période de leurs vacances. C’est vrai que le Kenya a un réel intérêt aujourd’hui à mettre en place un véritable dispositif sécuritaire dans l’optique de pallier les attaques Shebab, mais de telles erreurs coûtent beaucoup aux contribuables et quelque part, diluent le peu de prestige qui reste au secteur touristique national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.