Togo: La BIDC approuve plusieurs financements

La Banque d’Investissement et de Développement de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (BIDC) avait tenu la semaine dernière sa session ordinaire portant sur l’approbation de financements. Parmi les pays bénéficiaires figure le Togo, dont 4 projets seront soutenus par l’institution financière sous-régionale.
Dans le public comme dans le privé au Togo, deux initiatives seront financées par le BIDC. En premier lieu, une enveloppe de 10 millions de dollars américains a été accordée au secteur de l’énergie : la capacité du réseau de distribution électrique sera augmentée dans les grandes villes togolaises. Toujours dans le secteur public, 9 millions de dollars américains seront consacrés dans la construction et la réhabilitation de l’axe Blitta – Ouada. C’est une partie de la route entre les capitales togolaise et burkinabé, Lomé et Ouagadougou. Quant au privé, il est prévu d’étendre une usine de traitement de cajou, propriété de la société Cajou Espoir. Pour ce faire, un financement de 2,5 millions de dollars américains a été débloqué. Des travaux similaires vont être entrepris dans une usine de fabrication de médicaments de la société Sprukfield UK SA. Une initiative soutenue par 3,4 millions de dollars américains. Il faut noter que la même société avait récemment décroché auprès de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) un prêt de 7 millions de dollars américains pour ce projet.
En tout, les projets togolais seront soutenus à hauteur de 25 millions de dollars américains environs. Le pays en avait soumis huit mais seuls quatre ont été retenus par la BIDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.