Une mission du MAEP en Zambie

Le secrétariat du MAEP (Mécanisme Africain de Revue par les Pairs) à Johannesbourg a annoncé samedi dernier la réalisation d’une mission en Zambie du 7 au 25 février. Durant la mission, l’Equipe de Revue Pays (CRT) entrera en contact avec une multitude de parties prenantes : les organisations de la société civile, les institutions gouvernementales et les ministères, les parlementaires, les chefs religieux, … La mission se conclura par la validation du Rapport d’autoévaluation du pays et du Programme d’action national (NPOA).
Le MAEP a été créé en 2003 dans le cadre du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique). Les états membres de l’UA (Union Africaine) adhèrent volontairement à cet instrument. La Zambie a rejoint le MAEP le 22 janvier 2006. Officiellement, l’adhésion au MAEP pour un pays passe par la ratification de la Déclaration sur le Mémorandum d’entente de l’Union Africaine adoptée en juillet 2002 à Durban. Les quatre domaines thématiques couverts par le MAEP et dans lesquels se réalisera l’évaluation de la Zambie sont la démocratie et la gouvernance politique, la gouvernance économique et la gestion, la gouvernance d’entreprises et la gestion socio-économique. L’équipe qui évaluera la Zambie sera composée de 13 experts issus de différents pays africains et sera dirigée par le Pr Amos Sawyer, qui a dirigé le gouvernement intérimaire d’unité nationale du Libéria de  novembre 1990 à mars 1994. L’équipe visitera différentes provinces de Zambie pour se livrer à des consultations dans tout le pays concernant les domaines thématiques couverts par le MAEP.
L’objectif global du MAEP est d’aider à la stabilité politique, à la croissance économique, au développement durable et à l’intégration économique sous-régionale. A ce jour, les pays qui ont été évalués par cette institution sont l’Ethiopie, Maurice, le Bénin, le Mali, l’Ouganda, le Lesotho, le Ghana, le Kenya, le Mozambique, le Rwanda, l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Nigéria et le Burkina-Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.