Appui budgétaire : Le Japon octroie 4,1 millions de dollars au Ghana

Depuis 2002, le Ghana bénéficie du « Multi-Donor Budget Support » (MDBS), un programme d’appui budgétaire multi-bailleurs au sein duquel 11 partenaires au développement financent son budget national dans l’optique de le soutenir. Dans ce cadre, ce vendredi 4 février, le Japon, qui fait partie du collège des partenaires, a octroyé une enveloppe de 4,1 millions de dollars américains au Ghana, une entente scellée à Accra et signée, pour la partie japonaise, par l’ambassadeur du Japon accrédité au Ghana, M. Keiichi Katakami, ainsi que le responsable local de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), M. Kunihiro Yamauchi, et, pour le Ghana, par M. Alhaji Muhammad Mumuni, ministre des Affaires Etrangères.
Cette somme est destinée à apporter un appui considérable au gouvernement ghanéen dans la concrétisation de l’Agenda commun de croissance et de développement du Ghana (GCGDA, sigle en anglais), lequel s’étend actuellement sur trois ans (2010-2013) et vise à préserver une macroéconomie stable, une bonne gestion des finances de l’Etat et à encourager la bonne gouvernance ainsi que la concrétisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), principes directeurs édictés par le Fonds Monétaire International, initiateur de ce projet. L’avantage avec les disponibilités débloquées par le biais du MDBS, c’est que l’Etat ghanéen peut en profiter immédiatement. Ainsi, il pourra agir plus rapidement dans tous les secteurs œuvrant dans la réduction de la pauvreté.
En ce qui concerne le Japon et le Ghana, les deux pays entretiennent de très bonnes relations. Cela, M. Alhaji Mumuni a tenu à le souligner en révélant que le Ghana a bénéficié, au cours de l’année 2010, de 31,2 millions de dollars de subventions de la part des asiatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.