Le Togo reconnaît le Kosovo

La reconnaissance de la République du Kosovo par le Togo est désormais officielle. Lundi, Robert Dussey , ministre togolais des Affaires Etrangères et de la coopération, s’est rendu à Pristina où il a signé avec son homologue kosovar, Enver Hoxhaj, le document marquant l’établissement de relations entre les deux pays. Depuis la capitale du Kosovo, le chef de la diplomatie togolaise a ainsi avalisé le choix de son pays d’adhérer pleinement à la reconnaissance internationale du Kosovo, portant à 108 les Etats ayant reconnu l’indépendance de cet Etat.

Le-Togo-reconnait-le-Kosovo
Une partie de la communauté internationale considère cependant le Kosovo comme une province de la Serbie. Le gouvernement togolais quant à lui s’est appuyé sur la décision de la Cour internationale de justice du 22 juillet 2010 déclarant l’indépendance du Kosovo conforme au droit international ainsi que la signature l’année dernière d’un accord de normalisation entre ce pays et la Serbie pour justifier son choix.

Faure Gassinbé, président de la République du Togo, a souligné l’attachement de son pays aux valeurs universelles de paix, de coopération et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il a aussi affirmé espérer que d’autres Etats en feraient de même, des idéaux qu’il faut prendre en considération.

La démarche de Lomé envers Pristina a été progressive. Pendant quelques années, les deux capitales entretenaient d’abord des relations informelles. Ainsi, le Chef de l’Etat togolais avait-il reçu en 2011, Behgjet Pacolli, le vice -Premier ministre kosovar, puis son ministre des Affaires étrangères, Enver Hoxhaj en janvier 2014. Le Kosovo est désormais reconnu officiellement par une trentaine de pays africains dont, entre autres, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.