Sierra Leone : Appui d’Abou Dhabi sur des projets d’énergie renouvelable.

freetown-parcAvec un financement de dix-huit millions de dollars, Abou Dhabi soutient le projet « Freetown Parc Solaire » consistant à favoriser l’accès à l’énergie propre à plusieurs districts de Freetown, capitale du pays.Ce projet place non seulement la Sierra Leone sur la carte mondiale de l’énergie renouvelable, mais renforce également ses liens avec les Emirats Arabes Unis.
Au cœur des débats depuis 2011, ces énergies connaissent, selon les pays, un niveau de production et de consommation hétérogène. Elles représentaient en 2012 environ 1/5 de la production mondiale d’électricité ; une proportion qui doit beaucoup à l’hydroélectricité. L’éolien et le solaire sont en nette progression, ainsi que le marché des biocarburants pour les transports.
Les pays d’Asie, notamment la Chine et l’Inde, développent de plus en plus de capacités de génération électrique issues d’énergies renouvelables. En Chine, le photovoltaïque a connu une croissance de 100 % en 2012, et ce pays détient désormais plus d’un quart de la puissance éolienne installée dans le monde.
A l’instar de ces pays et à travers le secours financier apporté par Abou Dhabi, la Sierra Leone pourra créer un cadre institutionnel et former les ressources humaines nécessaires à la bonne gestion des sites de traitement de cette énergie. Ainsi se concrétisent-elles, de mieux en mieux, les relations bilatérales entre les deux pays. Ce partenariat touche de nombreux domaines tels que le commerce, le public/privé et l’économie. Il vise également à encourager Freetown à développer ses infrastructures afin d’attirer les investisseurs, surtout internationaux.
Le prêt accordé par Abou Dhabi à Freetown s’inscrit dans le cadre de ses opérations en Afrique pour le développement de plusieurs pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.