Zimbabwe : un retour en force pour le tabac

news_53179_0Au Zimbabwe, malgré les secousses qui ont agité le pays sur la dernière décennie, le tabac reste à flot. Les responsables de l’industrie du Tabac viennent d’annoncer que les ventes des produits sont désormais à 166.000 tonnes, depuis l’ouverture de la saison commerciale en février dernier. Ces résultats représentent une croissance de près de 19% par rapport à la saison commerciale de l’année dernière. Celle-ci s’était clôturée avec 140.000 tonnes de tabacs vendus.

Néanmoins le directeur général de l’industrie du Tabac a tenu à préciser que malgré cette performance, il y a eu une légère baisse par rapport aux projections du début d’exercice qui espéraient 170.000 tonnes de ventes. Sur le plan financier le volume de vente de cette année représente environ 610 millions de dollars contre seulement 527 millions l’année dernière. Signalons cependant qu’il y a environ 6 ans, le pays avait connu ses pires moments de production avec seulement 50.000 tonnes de tabacs produits. Les autorités se félicitent de ce retour progressif et annonce que le pays retrouverait bientôt  son niveau de production d’avant la crise de la reforme agricole, soit plus de 200.000 tonnes. Le Zimbabwe fait partie des grands producteurs mondiaux du tabac. Ce dernier représente environ la moitié des exportations agricoles du pays et le quart des terres agricoles nationales sont consacrées à sa culture.Par ailleurs, les exportations du tabac constituent l’une des principales sources de devise du pays et contribuent à hauteur de 10% dans son PIB.

Sur la liste des premiers consommateurs du tabac zimbabwéen trône la Chine et la Grande Bretagne. En Afrique ce sont l’Afrique du Sud et l’Île Maurice qui en demandent. La présence du premier ministre Morgan Tsvangirai contribuait considérablement à améliorer l’image du pays au près de la communauté internationale. Maintenant que Mugabe est seul aux commandes, les observateurs craignent de nouvelles frictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.