Le Rwanda à la présidence du Conseil de Sécurité

gasana  Mardi, le  Rwanda  a  été désigné à la présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU,  pour la durée  du mois de juillet, succédant  ainsi  à  la  Russie qui  a  assuré cette  fonction  durant  le mois  de juin, par le biais de son ambassadeur à l’ONU, Vitali Tchourkine.
Pour le mois qui vient de commencer, c’est Eugène-Richard Gasana, représentant  permanent du Rwanda  aux Nations Unies,  qui  tiendra  la présidence  de  cet organe onusien.
Selon le plan de travail provisoirement établi,  plusieurs  sujets  seront  abordés   au cours des séances de travail, notamment  les accords régionaux relatifs aux opérations de maintien de la paix. Cette dernière  thématique  donnera lieu à un débat public  entre les quinze membres du Conseil  de Sécurité en présence de Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères .Les problèmes concernant le Moyen-Orient seront également  abordés, avec la participation de  Robert Serry, coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de  paix moyen-oriental.  Seront également abordées pendant la présidence du Rwanda au Conseil,  des questions relatives à la situation au Soudan, au Soudan du Sud,  à la Libye, et à la Syrie.
Rappelons  que  le Conseil  de  Sécurité de  l’ONU  a  été créé par la Charte des Nations Unies  en 1948,  avec pour mission principale  « le maintien de la paix et la sécurité à travers le monde ».  Il est  composé  de 5 membres permanents  (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni)  et  de dix membres non permanents, élus par groupe de cinq, tous les deux ans.
En vertu de la Charte des Nations Unies, la présidence du Conseil est assurée  par les membres  y  siégeant, qui  se succèdent chaque mois, par ordre alphabétique des pays, en conformité avec la langue anglaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.