Zambie : Entre mondialisation et protectionnisme

zambieLes autorités zambiennes doivent faire face à certaines conséquences de la mondialisation et de l’ouverture des frontières commerciales. En effet, suite à des multiples réclamations des industriels locaux, les autorités ont décidé de mettre en place une commission qui aura pour mission d’évaluer l’impact de la hausse des importations sur l’industrie locale. C’est la perpétuelle question du protectionnisme de la production locale face à l’invasion des produits importés qui parfois, présentent des coûts très compétitifs. Le secrétaire permanent du ministère du Commerce et de l’industrie a annoncé que la question est actuellement traitée en priorité. Pour lui, deux paramètres sont à prendre en compte :
La première chose à considérer est la quantité des importations. Le pays a toujours importé des produits, et il semblerait que le niveau d’importation a considérablement augmenté au cours des dernières années. La quantité toujours croissante des produits importés  induirait une menace pour la production locale.
La deuxième préoccupation se rapporte aux prix des produits importés. Si ces derniers arrivent sur le marché local avec un prix inférieur à celui de la production zambienne, l’industrie zambienne pourrait disparaître. De plus, les conditions de productions au niveau des pays exportateurs ne sont pas maitrisées, et pourraient être confrontées à des produits subventionnés par des organismes publics.
Ainsi, le ministère du Commerce a-t-il demandé aux entreprises locales qui se sentent menacées par cette situation, de soumettre leurs rapports à la commission mise en place en vue d’étudier la question. Dans tous les cas, les mesures qui seront par la suite adoptées, ne serviront que pour rééquilibrer la balance et non pour pénaliser les importations étant donné que  la Zambie est membre de l’OMC depuis près de 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.