Ouganda : Un prêt étudiant controversé

ouganda-etudiantL’Ouganda vient de lancer un nouveau prêt pour les étudiants du pays. Selon le témoignage de plusieurs étudiants, les frais académiques sont très durs à payer et le prêt proposé par le gouvernement est très alléchant. Cependant, son remboursement demeure également difficile. Avec l’annonce du nouveau prêt, le président de la république a annoncé que ceux qui ne remboursaient pas avant la fin de leurs études risquaient désormais une amende et une peine de 6 mois de prison. Cette annonce a déçu plusieurs d’entre eux, mais faute d’alternative, un grand  nombre prévoit de contracter ce prêt.
La dotation annoncée par les autorités est de 2,5 millions de dollars pour ce programme de bourse et s’adresse pour le moment aux étudiants en sciences, et appelée à s’élargir par la suite. Pour les observateurs, le prêt ne présente que peu d’intérêt et de nouveaux mécanismes permettraient de l’optimiser.
A titre d’exemple, les autorités pourraient rallonger la période de remboursement aux années postuniversitaires. Bien que cela présente quelques risques quant au suivi et à la solvabilité des candidats, il leur permettrait cependant de rembourser avec le salaire de leurs premiers emplois. Rembourser pendant qu’on est étudiant, revient à travailler et étudier simultanément, ce qui affecterait forcément le rendement de l’étudiant.
En fonction des besoins du pays, les autorités pourraient également orienter cette bourse en bourse d’excellence et trouver des partenariats avec des entreprises aussi bien publiques que privées pour permettre aux boursiers de trouver du travail à la fin de leurs études et rembourser leurs prêts. Plusieurs optimisations sont encore à apporter pour ce programme et comme l’ont réclamé plusieurs étudiants, il faudrait s’assurer de l’équité des chances pour tous les universitaires du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.