Installation d’Eurogerm en Afrique du Sud

eurogemDésormais, Eurogerm s’étendra jusqu’en Afrique du Sud. Cela a été possible au travers de la co-entreprise montée par le leader français des ingrédients et améliorants en meunerie, boulangerie et pâtisserie et l’américain Seabord Corporation.
Ce n’est pas la première fois que les deux parties travaillent ensemble. En effet, cette joint-venture, basée à Durban et forte d’un capital de 400 000 euros (533 300 dollars), est la deuxième entre Eurogerm et Seabord Corporation.
Pour garantir le succès de cette collaboration, les deux partenaires ont choisi une localisation géographique stratégique. La co-entreprise se situe à proximité du port d’entrée des navires de blé de la multinationale américaine. D’où, sa forme de station de mélange et d’ensachage. Dans l’optique d’améliorer encore plus ses prestations, elle sera bientôt dotée « d’un fournil de démonstration et d’un laboratoire », selon les indications de Jean-Philippe Girard, le président directeur général d’Eurogerm.
Pour l’heure, cette joint-venture n’a occasionné que 500 000 euros (666 600 dollars)  d’investissements. Mais, avec la mise en place d’une vraie unité de production, ceux-ci pourront atteindre les 3 millions d’euros (4 millions de dollars).Elle sera destinée à assurer les fournitures en Afrique australe et en Afrique de l’Est.
En parallèle de ce lancement, Eurogerm a rendu publics ses résultats portant sur l’année écoulée, en  enregistrant un chiffre d’affaires de 66,2 millions d’euros (88,3 millions de dollars), soit une progression de 10,5 %.
Quant à son résultat d’exploitation, il se chiffre à 5,8 millions d’euros (7,73 millions de dollars), soit 6,5 % de croissance. L’activité d’Eurogerm à l’échelle internationale est pour beaucoup dans ce succès. Pour preuve, ce volet a connu une croissance de 15 % ,soir à plus de 36 millions d’euros (48 millions de dollars).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.