Burkina Faso : Consolidation des mesures dans le domaine social

DC: Secretary of Defense Chuck Hagel Meets with Burkina Faso President Blaise CompaoreD’après le rapport de son dernier conseil des ministres, le gouvernement du Burkina Faso a décidé, depuis septembre 2013, de débourser une somme pour le renforcement de certaines mesures sociales visant à améliorer les conditions de vie des populations. Mais, au cours de leur mise en œuvre, l’équipe exécutive a détecté un besoin de consolidation. Pour ce faire, le gouvernement burkinabé a déboursé une enveloppe de 220 millions de dollars.
Plus concrètement, ce financement permettra l’exécution de mesures comme la nouvelle grille indemnitaire qui débouchera à la revalorisation des salaires des travailleurs. Cette question vient de faire l’objet d’un accord entre les autorités et les partenaires sociaux au cours de ce mois.La période d’application de cette mesure est effective à partir  du 1er janvier 2014.
Il est également prévu l’application de mesures spécifiques en faveur des retraités (versement de l’équivalent d’un mois de pension supplémentaire, gratuité de la visite médicale annuelle et financement de leurs microprojets via le Fonds national d’appui pour les travailleurs déflatés et retraités – FONA – DR) et le renforcement des filets sociaux pour les couches vulnérables. En plus de ces mesures, le gouvernement entend proposer 10 000 postes dans le cadre des travaux à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) et d’autres secteurs  comme des projets environnementaux (collecte et traitement des déchets plastiques).
Le même programme comprend aussi l’embauche de 5 720 intervenants contractuels dans la promotion de la santé. Cette opération va particulièrement s’étendre sur 130 communes. A cela s’ajoute le recrutement de 1000 attachés d’enseignement et de recherche (ATER), de  1000 agents pour les collectivités territoriales et de 3 000 aides ménagères qui bénéficieront. d’une formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.