La Côte d’Ivoire reçoit le Président de la Banque Mondiale

Pour sa première visite dans le cadre de ses nouvelles fonctions, le Président de la Banque Mondiale, M. Jim Yong Kim, a choisi, entre autres, la Côte d’Ivoire. Un honneur pour ce pays récemment meurtri par un conflit politico-armé. La Côte d’Ivoire peut affirmer sans crainte d’être contredite qu’elle revient peu à peu sur le premier plan à l’échelle internationale.  En effet, le pays d’Alassane Ouattara accueillera le chef de la Banque Mondiale pour son premier périple hors des Etats-Unis et sur le continent noir. La Côte d’Ivoire partagera ce privilège avec l’Afrique du Sud, l’autre des deux seuls points de la tournée de M. Yong Kim, qui ira de ce mardi 4 septembre au jeudi 6 septembre prochain. « J’ai choisi l’Afrique pour y effectuer ma première visite officielle …, conscient de la priorité accordée par les gouvernements africains à l’accélération de la croissance et à la réduction de la pauvreté », a-t-il déclaré par la voix d’un communiqué. En clair, cette visite sera jalonnée de discussions avec les différents acteurs de la vie économique : le président de la République et son gouvernement, les chefs d’entreprises publiques, les femmes dirigeantes et la jeunesse.

De cette manière, le responsable de l’institution financière internationale entend percevoir la meilleure des manières d’aider l’Afrique dans son développement : « la réduction de la pauvreté et la création d’opportunité permettant aux populations de s’épanouir sont au cœur de la mission du groupe de la Banque Mondiale et j’ai l’intention de continuer à renforcer les activités que nous menons pour atteindre ces objectifs », a-t-il assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.