Togo : le gouvernement choisit Eco Delta

Eco Delta est l’heureuse élue du gouvernement togolais. Le spécialiste français des fermes solaires et éoliennes a décroché l’appel d’offres  portant sur le site de Kagomé.   Cette concession de 40 km2 abritera le premier parc éolien en Afrique de l’Ouest. En clair, la société tricolore a la responsabilité d’y installer une centrale éolienne d’une puissance de 25,2 MW. Celle-ci représentera 5 à 7 % de la production électrique togolaise. Un défi pas évident à relevé dans une région réputée pour son sol marécageux. Mais, après avoir signé un contrat de 45 millions d’euros (54 millions de dollars américains), on ne peut qu’être motivé. Selon les termes de l’accord, Eco Delta dispose de deux ans pour réaliser le montage financier du projet, l’installation des infrastructures dont, notamment, les 11 à 14 aérogénérateurs prévus, et le démarrage proprement dit du parc éolien. Pour mener à bien cette vaste initiative, Eco Delta a mis sur pied Delta Wind Togo, une société dont elle est propriétaire à 85 %. Le Togo sera bien entendu le premier bénéficiaire de ce projet. Actuellement, sa fourniture électrique dépend largement de ses voisins.

Pour preuve, il a importé 515 millions de kWh du Ghana et de Côte d’Ivoire sur les 672 millions consommés depuis 2008. Ainsi, ses éoliennes lui feront marquer un grand pas sur le chemin de l’indépendance. En dehors du pays de Faure, le Bénin profitera également de ce parc. Il est prévu que les aérogénérateurs soient connectés à sa société de distribution électrique, la Communauté Electrique du Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.