Cameroun : L’axe Douala-Yaoundé bloqué faute de dédommagements.

autoroute-camerounLa construction de l’autoroute Douala-Yaoundé ne peut être entamée pour des raisons d’indemnisations des populations situées sur cet axe. Celles-ci devraient percevoir des dédommagements de la part des autorités camerounaises avant  le commencement des travaux de ce chef d’œuvre.
Annoncé pour être mis en œuvre cette année 2014, ce projet a connu une impasse liée, d’un côté à des querelles entre la Chine et l’Union Européenne et, de l’autre, entre les autorités locales sur la question du tracée de l’autoroute à construire.
D’un coût de plusieurs millions de dollars, cet axe devrait faciliter le trafic des personnes, des biens et des marchandises au profit de l’économie camerounaise. L’industrie touristique pourra  certainement  bénéficier des avantages  offerts par cette route qui  devrait jouer un rôle déterminant dans la gestion des affaires de l’Etat entre Douala et Yaoundé, capitales économiques et politiques.
Ce projet participe énormément à l’amélioration de l’environnement social, puisqu’il mettra en place des « infrastructures-déclencheurs de développement ».
Ainsi, non seulement le cadre de vie des habitants est amélioré, mais c’est également une occasion pour ceux-ci de renforcer leurs finances par les petits emplois que pourra offrir la réalisation de l’axe Douala-Yaoundé.
Du côté de la China First Highway Engineering, l’entreprise en charge de la construction, les responsables assurent que tout est fin prêt pour la réalisation de ce projet.Les autorités camerounaises sont appelées à s’atteler à résoudre la question des dédommagements et, partant, offrir au pays un moyen supplémentaire de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.