Rwanda : La Banque rwandaise de développement bientôt privatisée ?

brdLa privatisation de la Banque Rwandaise de Développement (BRD) est-elle le meilleur moyen d’améliorer l’efficacité de celle-ci ? Selon les médias locaux, le gouvernement rwandais aurait pris cette décision, lors de la 11e Retraite Nationale de Leadership tenue au RDF Combat Training Center à Gabiro dans la province de l’Est du pays. D’après les mêmes sources, le président Paul Kagame a critiqué la gestion de la BRD qui, d’une part profite principalement aux membres du gouvernement et d’autre part, n’a pas pu mener à bien la mise en œuvre des projets comme prévu.
Le chef de l’Etat rwandais a souligné le fait que ce sont les responsables gouvernementaux qui acquièrent des prêts hypothécaires au détriment des populations à faible revenu. Il a par conséquent requis la privatisation de la banque comme un moyen d’améliorer son efficacité. Le marché financier du Rwanda a besoin des acteurs du secteur privé, avec moins de problèmes internes, pour financer le développement des petites et moyennes entreprises du pays.
La Banque Rwandaise de développement est une entreprise publique qui accorde des prêts à long terme pour le financement des programmes de développement national. Depuis 2001, elle a augmenté ses investissements dans des projets de développement au niveau rural.
Lors de cette 11e retraite de leadership, il a été noté que son capital, estimé initialement de 7,8 milliards de francs rwandais, soit environ 11 millions de dollars, a été augmenté à 42 milliards de Rwf, avec une somme de 15 millions Rwf de prêt préférentiel. Un audit est actuellement en cours au sein de la BRD en vue d’aider celle-ci à obtenir de meilleurs résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.