Sénégal Airlines en quête d’actionnaires

senegal-airlinesD’après le ministre sénégalais des Finances, Amadou Ba, South African Airways et Air France – KLM souhaitent se rapprocher de Sénégal Airlines. Cette dernière compagnie a besoin d’un partenaire en vue de se développer au niveau régional.
Il y a déjà un an que Sénégal Airlines traverse des zones de turbulences. Cette compagne est en proie à d’importantes difficultés financières, au point de faire croire à certains observateurs qu’elle en faillite. Comme si cela ne suffisait pas, elle continue à enregistrer des déficits et des manquants.
Afin d’y remédier, l’Etat sénégalais en a pris les rênes en octobre dernier lors d’une recapitalisation. Désormais, le gouvernement en détient 51 % contre 49 % pour le secteur privé. A noter que la dernière partie contrôlait 64 % de Sénégal Airlines auparavant. Toujours dans le cadre de cette vague de réformes, Mavoro Yacine, l’ancien directeur du transport aérien de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la Météorologie du Sénégal (ANACIM), a été nommé fin janvier à la tête de la compagnie aérienne en  remplacement de Edgardo Badiali.
A présent, l’Exécutif sénégalais est à la recherche de partenaires techniques pour son transporteur aérien. Ces collaborateurs auront pour mission d’assurer le développement régional de Sénégal Airlines.
Selon certaines indiscrétions, le gouvernement sénégalais serait prêt à céder jusqu’à 30 % à son futur partenaire. Une stratégie pour mieux attirer d’autres compagnies, dont, selon les informations de M. Ba, South African Airways et Air France KLM.
La même source a indiqué que le transporteur sud-africain a déjà fait une offre tandis que son concurrent tricolore est toujours en pleines négociations. Du côté de South African Airlines, un porte-parole a plutôt mentionné dans une correspondance électronique que le gouvernement sénégalais a fait une proposition dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.