Gabon : Mot d’ordre respecté.

gabon-eleveLes enseignants gabonais ont répondu favorablement au mot d’ordre lancé samedi 4 janvier 2014 par les représentants de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed).En effet, les cours ont repris lundi pour le grand bonheur des parents et des élèves. Cette reprise intervient après plus de quatre-vingt dix jours de grève des enseignants qui ont eu à réclamer des autorités gouvernementales, un meilleur traitement salarial et l’amélioration de leurs conditions de travail.
« On reprend parce que des progrès ont été notés », a relevé un enseignant. En effet, le gouvernement a entrepris depuis le mois de décembre 2013 d’honorer ses engagements vis-à-vis de la Conasysed en payant, ne serait-ce que les rappels des fonctionnaires.
En attendant que soient traités les autres dossiers sur la table de discussion, les parents et élèves se disent déjà satisfaits de cette reprise et souhaitent que les efforts du gouvernement se poursuivent de sorte à ne pas perdre l’année académique.
« Le souhait est qu’on ne revoie plus les enseignants déposer une nouvelle fois la craie », a déclaré une mère lassée par la grève qui a prévalu dans le pays.
« Nous ne voulons plus de problème », a lâché un élève déstabilisé par les rumeurs sur la possibilité de blanchir l’année académique en cours.
Même si la Conasysed menace de reprendre les grèves au mois de février si le gouvernement ne tient pas toutes ses promesses, il importe de mettre en exergue le fait que parents et élèves attendent des deux parties de grands compromis afin d’éviter de sacrifier l’avenir des futurs cadres  du Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.