Soudan : Abyei vote pour le Soudan du Sud

00000000000000000000000000000000000000000000La population d’Abyei vient de faire son choix et l’écrasante majorité a opté pour le Soudan du Sud. Coincée entre les deux pays, cette région a fait l’objet de plusieurs tensions politiques. Revendiquée par Juba, Khartoum n’était pas prêt à céder sur la question, jusqu’à l’organisation d’un référendum d’autodétermination qui s’est soldé par un résultat de 99,9% en faveur de Juba.

Bien plus qu’une simple question stratégique, les observateurs locaux affirment qu’il s’agissait également d’une affaire affective, étant donné que plusieurs dirigeants à Khartoum et Juba sont originaires d’Abyei. Les résultats ne sont guère surprenants pour les experts de la région. La population majoritaire de la région d’Abyei fait partie de la tribu de Ngok Dinka. Ce sont des peuples sédentaires qu’on retrouve également en Soudan du Sud. Par contre, les Misserya attachés à Khartoum sont minoritaires dans cette région.Ils avaient décidé de  boycotter le référendum et menacé d’organiser leurs propres élections.

Les raisons tribales seules, n’expliquent pas l’écrasante victoire du Soudan du Sud. En divisant le pays en deux Etats, Juba a hérité de la manne pétrolière qui représente un important potentiel de développement économique. Il est tout à fait plausible de choisir la sécurité économique pour l’intérêt de la région où. Khartoum a toujours incarné l’autorité. L’histoire a démontré que bien souvent, les frustrations se cristallisent autour de l’autorité et Juba devient une sorte de nouveau départ.

Malgré les résultats annoncés, l’ONU estime que la situation d’Abyei demeure encore explosive. L’heure n’est pas aux réjouissances mais à la prudence, jusqu’à ce que Khartoum décide de reconnaître officiellement cet état de fait.

. A souligner que l’Union Africaine s’est déjà opposée à l’organisation du référendum  estimant qu’il constitue une menace pour la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.