Afrique de l’Ouest : Priorité de l’U.E

00000000000000000000000000000000000000000Entre 2014 et 2020, l’Afrique de l’Ouest bénéficiera d’un financement de l’Union Européenne (UE) destiné à ses priorités, comme annoncé par le commissaire européen au développement, Andris Piebalgs.

6,4 milliards d’euros (8,5 milliards de dollars), tel est le montant alloué par l’UE à l’Afrique de l’Ouest pour cette période de 7 ans. Pour M. Piebalgs, « cette nouvelle aide témoigne de notre engagement actuel à investir en Afrique de l’Ouest », a-t-il souhaité. Et de renchérir, « nous voulons néanmoins voir la région et ses pays prendre les commandes ». Son idée, qui est le reflet de celle de l’Europe, c’est de collaborer avec cette sous-région africaine pour lutter contre la pauvreté et encourager le développement durable.

Dans cette optique, les deux parties ont d’ores et déjà établi conjointement les priorités que cette enveloppe soutiendra. Ainsi, 1,2 milliard d’euros (1,6 milliard de dollars) sera investi dans des programmes régionaux, ce qui va dans la logique de l’Union douanière ouest-africaine, dont les jalons ont été posés la semaine dernière à Dakar.

Comme actions concrètes, des initiatives transversales et techniques comme l’autoroute transafricaine seront développées. A côté, prendront place des projets plus originaux comme la surveillance des «  ravageurs » dans le but d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer la qualité des exportations. Les  aspects législatifs et réglementaires seront également explorés . Il s’agira d’harmoniser les conditions préalables de chacun des Etats en matière de commerce. Bien entendu, un volet de lutte contre le blanchiment des capitaux et la corruption ne pouvait être omis. C’est ainsi que les organisations mafieuses et leurs membres n’auront que peu d’impact dans la sous-région.

A noter que cet appui financier doit encore être approuvé par le Parlement Européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.