Cameroun : Les tontines font des heureux

img-1Selon un document réalisé en avril 2013 par le ministère camerounais des Finances, les Camerounais préfèrent, pour deux principales raisons, les tontines aux banques et aux établissements de micro-finances. La première est liée au fait que les placements y sont très rémunérateurs et, quant à la seconde raison, elle s’explique par l’accès moins contraignant au crédit.

Selon les résultats d’une enquête, lesquels ont été publiés le 28 août 2013, un placement peut rapporter, douze mois après, 67% de l’épargne initiale. La tontine est, en effet, un système d’épargne souple et performant, rentable et avantageuse qui permet au placeur d’acquérir, au bout d’un certain temps, un capital dont il peut se servir pour réaliser ses projets.

Ainsi, en cette période de rentrée scolaire et universitaire, les placements tontiniers constituent une bonne affaire pour les adhérents camerounais, notamment les parents qui pourront utiliser leur gain pour répondre aux besoins de cette nouvelle année académique.

En effet, selon le rapport susvisé, les tontines constituent, au Cameroun, l’une des plus importantes sources de financement, aussi bien pour les ménages et individus que pour de nombreuses PME. Celui-ci précise d’ailleurs que « les adhérents » y « tirent d’importants bénéfices ».

En définitive, loin des tracasseries administratives des institutions financières, les populations camerounaise semblent avoir trouvé refuge dans les pratiques tontinières qui, au demeurant, facilitent l’accès au crédit et sont sources d’entrées financières satisfaisantes. Ainsi, au-delà des adhérents, ce sont des ménages, des entreprises, voire de milliers d’autres personnes qui bénéficient de ses bienfaits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.