Electrification au Sénégal : Un volet important dans l’agenda gouvernemental

P1020294corte_2En vue d’électrifier à l’énergie solaire vingt milles cinq cents villages dans le Sud-est du Sénégal, le ministre sénégalais de l’Energie et des Mines a procédé, le lundi 29 juillet dernier, à la signature d’un contrat de concession avec le groupement Enco/Isofoton.

Inscrit dans le cadre d’un partenariat public/privé supporté à 69% et 31% respectivement par l’Etat sénégalais et par le concessionnaire, ce projet représente un volet important dans l’agenda du développement économique et social du gouvernement. En effet, ce dernier a fait de l’accès des populations aux services énergétiques modernes en général et à l’électrification, en particulier, un élément clé de sa politique.

Ainsi, selon le ministre, la signature de cet accord démontre la détermination des hautes autorités sénégalaises à apporter une réponse adéquate à la demande sociale dont l’accès aux services énergétiques constitue une des composantes essentielles.

Par ailleurs, convaincu que l’électrification se fera avec l’aide des entreprises privées, y compris celles locales, le ministre s’est réjoui de voir le secteur privé national prendre toute sa place dans l’édification d’un Sénégal prospère. Pour rappel, l’Etat sénégalais est divisé en dix concessions d’électrification et il travaille avec le privé sur six qui ont déjà été attribuées. En clair, le secteur privé apporte des engagements de 52,14 millions de dollars, soit 49,15% du montant global des investissements qui s’élèvent à 105 millions de dollars.

En somme, par la signature de ce contrat de concession, troisième du genre en moins d’un an, le pouvoir en place au Sénégal marque l’ancrage de sa politique d’électrification rural dont le but est d’en porter le taux de 24 à 50%  d’ici à l’horizon 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.