Sénégal : la justice s’empare de Dubai Ports World

Dubai-Port-Word_Cheikh-Kante_nouveau-dg-port-dakarDepuis vendredi dernier, l’entreprise Dubai Ports World Dakar (DP World Dakar) a été placée sous administration judiciaire. Ce, après la décision de la commission d’instruction en charge de l’affaire Karim Wade auprès de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI).

DP World Dakar, qui est la succursale locale du groupe émirati du même nom, est le concessionnaire du terminal à conteneurs du Port de la capitale sénégalaise depuis 2007. D’après l’accusation émise contre le fils du précédent président sénégalais Abdoulaye Wade, cette entreprise serait, en réalité, la propriété de Karim Wade. D’ailleurs, celui-ci est en détention provisoire depuis bientôt deux mois. Mais, jusque-là, les faits crédibilisant cette version des faits ne sont pas totalement réunis.

Pour la défense, il est simplement reproché à l’ancien ministre sénégalais de s’être comporté comme le patron de DP World Dakar. Pour preuve, c’est lui qui a désigné le notaire qui a constitué le capital de la dite entreprise. Du côté du patron officiel de DP World Dakar, le discours est cohérent avec celui de M. Wade : les avocats du businessman émirati Ibrahim Aboukhalil certifient que leur client est loin d’être un figurant. A noter qu’une autre société, Hardstand, officiellement détenue par le même patron vient, elle aussi, d’être placée sous administration judiciaire.

Pour l’heure, la commission d’instruction de la CREI a confié au cabinet RMA Sénégal Audit Expertise Conseils la responsabilité de la gestion et de l’administration de DP World Dakar. Il effectuera également les obligations légales des différents départements de l’entreprise. Pour ce qui des actes de désignation, la commission en charge de cette affaire devra d’abord donner son feu vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.