Ghana : Accra enquête sur l’affaire de l’or iranien

Ghana Accra enquête sur l’affaire de l’or iranienLe Ghana vient de diligenter une enquête pour jeter la lumière sur l’affaire des lingots d’or envoyés clandestinement en Iran. Un avion aurait quitté le Ghana avec à son bord 80 millions de dollars en or massif, soit 1,5 tonnes du métal précieux. Cette affaire fait peser le doute sur Accra. En effet des rumeurs sur une aide du Ghana à l’Iran circulent déjà depuis un bon bout de temps. Après diverses sanctions économiques de l’occident contre l’Iran pour son programme nucléaire, ce pays est confronté à d’énormes difficultés économiques et financières. Accra ferait donc partie des partenaires qui permettraient à Téhéran de respirer malgré son goulot d’étranglement économique. Les résultats préliminaires d’une enquête précédente a blanchit le gouvernement ghanéen des accusations d’aide économique a l’Iran. D’ailleurs, le gouvernement d’Accra avait formellement rejeté toute accusation dans ce sens. C’est le bureau national des enquêtes qui a été chargé de la mission (BNI). L’affaire des lingots d’or a éclaté lorsque les médias ont annoncé qu’un avion en provenance du Ghana avait fait escale à Istanbul et transportait à son bord 1,5 tonne d’or destiné à l’Iran. Deux suspects ont été appréhendés et l’enquête suit son cours. L’affaire tombe très mal pour Accra, dont les relations bilatérales avec  la république islamique de l’Iran commençaient juste de s’améliorer. Le président ghanéen lui-même avait dévoilé dans un récent discours, que le gouvernement Iranien avait apporté une contribution considérable au développement du Ghana dans les secteurs de l’agriculture, de la santé et de l’éducation.

Le gouvernement Iranien également louait il y a peu, ses relations bilatérales positives avec le Ghana et avait promis d’investir dans les secteurs du pétrole, du gaz et des infrastructures dans ce pays. Voila pourquoi certains analystes de la région pointent du doigt des faveurs en retour qu’Accra offrirait à son partenaire économique iranien. Les résultats de l’enquête en cours sont attendus à pied ferme, par les observateurs internationaux désireux de connaitre les dessous de cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.