Mali : quelles perspectives économiques face à la crise

Washington, illustration ville, architectureLa mission du Fonds Monétaire internationale, ayant séjourné à Bamako, vient de publier ses conclusions sur la situation économique du Mali. Pour l’institution financière, le pays entre en récession suite aux mauvaises récoltes de la dernière saison et à la situation politico-militaire qui prévaut dans la région. Conscient de sa situation, le gouvernement malien a décidé de suspendre son programme de crédit avec le FMI et solliciter une aide de sortie de crise s’élevant à 18 millions de dollars. Le Mali et le FMI s’étaient engagés dans un programme de prêt qui permettait à Bamako de bénéficier de 46,3 milliards de dollars à crédit. La réévaluation du PIB malien après les mauvaises récoltes a été ramenée à 1,5% de régression pour l’année en cours. Bamako estime à 600 millions de dollars les pertes financières liées à l’actuelle crise. Au niveau du secteur privé, plusieurs entreprises affichent des baisses de chiffre d’affaires allant jusqu’à des taux de 30 ou 50%. L’année prochaine, le pays pourrait renouer avec le chemin de la croissance. Le ministère de l’économie et des finances à annoncé que la banque mondiale pourrait donner environ 600 millions de dollars dans le cadre d’une aide. La Banque africaine de développement aurait également fait une promesse de 300 millions de dollars pour soutenir l’économie malienne. Par ailleurs, une solution définitive de la crise économique malienne passe forcément par une résolution des conflits politiques et militaires dans le pays. Avec la démission récente d’un premier ministre et des changements intempestives de l’armée  sur ses positions, le pays n’est pas au bout de ses peines.

Aussi, les USA ont fortement critiqué le plan d’intervention militaire soutenu par la France et certains pays d’Afrique de l’ouest, le qualifiant d’inadapté. Cette déclaration de l’ambassadrice américaine au Nation Unies risque de jeter le discrédit sur cette solution qui pour l’heure reste la seule suffisamment élaborée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.