Nigéria : proposition de budget 2013

Le président nigérian Goodluck Jonathan vient de proposer aux élus le budget de l’exercice 2013. En résumé, moins de dépenses générales et plus d’investissements au cours de l’année prochaine. 31 milliards de dollars américains. C’est le montant que le gouvernement nigérian a proposé à son Assemblée Nationale comme budget 2013. Le gouvernement avait comme objectif de mieux promouvoir l’investissement que lors de l’exercice 2012. Ce qui a été fait : une enveloppe de 9 milliards de dollars américains environs a été réservée à cet effet. En termes de rapports, ce chiffre représente 31,3 % du budget. Pourtant, cette année, la même rubrique ne pesait que 28,53 %. Quant aux autres dépenses, elles ont été estimées à hauteur de 15 milliards de dollars américains, soit 68,7 % du budget. La baisse de cette part est évidente étant donné qu’en 2012, ces charges équivalaient à 71,47 % des finances publiques. Comme à l’accoutumée, le Nigéria compte sur le pétrole pour renflouer ses caisses. A ce niveau également, l’Exécutif espère une augmentation de la production des hydrocarbures. Ainsi, le gouvernement a tablé sur 2,53 millions de barils au quotidien. C’est une légère hausse en comparaison aux 2,48 millions de barils par jour produits actuellement. Le prix officiel du baril a été également revu à la hausse : il passera de 72 dollars américains en 2013 à 75 dollars américains l’année prochaine. Comme pour prouver sa volonté de se créer également d’autres sources de revenus, le gouvernement nigérian compte également sur les impôts.

L’accent sera particulièrement mis sur les contributions dans le domaine agricole. Des taxes d’accompagnement seront instaurées afin de soutenir certaines cultures, dont le riz, le blé et le manioc. Par ailleurs l’importation de sucre sera taxée à hauteur de 10 %. Pour le même produit, des droits correspondants à 15 % de sa valeur seront perçus. Néanmoins, le gouvernement a décidé d’exonérer l’importation du matériel agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.