Niger/Allemagne : augmenter le taux de scolarisation

L’Allemagne a octroyé un financement en faveur du secteur de l’éducation au Niger. La somme servira à augmenter le taux de scolarisation dans le pays. Niamey va recevoir une enveloppe de 9 millions d’euros (11 millions de dollars). Les documents relatifs à cette opération ont été paraphés par le ministre nigérien des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur, M. Bazoum Mohamed, et le directeur du département régional de la Coopération allemande pour l’Afrique subsaharienne, M. Klaus Müller. Selon les termes de l’engagement, ce budget entrera dans la première phase du programme d’éducation primaire. C’est une initiative mise en place par les autorités de tutelle du secteur avec, entre autres objectifs, d’atteindre un meilleur taux de scolarisation au Niger. En cette matière, il faut dire que cet Etat a beaucoup évolué ces dernières années. Alors que son taux de scolarisation n’était que de 37 % en 2001, il a atteint 62 % en 2008. Actuellement, le gouvernement a fixé la barre très haut : il vise 70 %  comme taux de scolarisation à la fin 2012.

Ce qui semble possible, d’autant plus que ce financement intervient en période de rentrée de classe. C’était également l’occasion pour le chef de la diplomatie nigérienne de louer la reprise de la coopération avec l’Allemagne. Celle-ci s’était interrompue en 2009. Vu que Berlin constitue l’un des principaux partenaires financiers de Niamey, cette situation a eu une incidence négative sur les caisses nigériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.