Niger/Congo: Un crédit Sud-Sud

En proie à des difficultés budgétaires, le Niger va bénéficier d’un prêt de la République du Congo. Une première en Afrique francophone. Un pays subsaharien qui prête de l’argent à un autre : ce genre d’opération n’a lieu que très rarement et, en ce qui concerne l’Afrique francophone, cela n’était jamais arrivé. Enfin, jusqu’à ce que Brazzaville consente à verser 94 millions de dollars américains à Niamey. En effet, le Niger est confronté à de sérieux problèmes de budget. Celui-ci a augmenté brusquement, atteignant ainsi 2,7 milliards de dollars américains. Plus précisément, Niamey a dû grossir son portefeuille relatif à la défense et à la sécurité non seulement en raison du coup d’Etat et de la rébellion au Mali mais aussi du changement de régime en Libye. Par ailleurs, le président nigérien Mahamadou Issoufou a besoin de fonds pour concrétiser ses promesses électorales soutenues par un plan de dépenses. Cette feuille de route prévoit un budget de 11 milliards de dollars américains sur 5 ans. Enfin, le pays ouest-africain est toujours perturbé par une crise alimentaire provoquée par la rudesse du climat sahélien en 2011. Apparemment, tous ces arguments ont suffi à convaincre le Congo – Brazzaville. Cet Etat a accordé le prêt avec un intérêt de 4 % et une période de 10 ans pour le remboursement. Il faut noter que le Congo fait partie des grands producteurs de pétrole en Afrique. Aussi, le Niger s’est tourné vers ce pays dont les ressources sont supérieures à celles dont lui dispose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.