Côte d’Ivoire : Pour accéder au programme MCC

A l’occasion d’une visite aux USA, le Premier-Ministre ivoirien, M. Jeannot Kouadio Ahoussou, en a profité pour suivre la candidature de la Côte d’Ivoire au Millenium Challenge Corporation (MCC). Le pays pourrait être éligible à ce programme dans le prochain semestre. Le chef du gouvernement ivoirien a rencontré mardi le vice-président du MCC, M. James Parks, ainsi que le Directeur Général du programme, M. Thomas Kelly. De cet entretien, il est ressorti la grande satisfaction de la partie américaine de voir son partenaire ouest-africain se conformer aux exigences liées à l’éligibilité au MCC. Depuis l’accession d’Alassane Ouattara au pouvoir, accéder à ce programme de financements en faveur des pays en développement a été hissé au rang des priorités. La Côte d’Ivoire a donc fait d’immenses efforts en ce qui concerne la sécurité des investissements, les dispositions fiscales, l’agriculture et, bien entendu, les affaires sociales, la santé et l’enseignement. Néanmoins, la partie américaine estime qu’il reste des progrès à faire dans le domaine de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. N’empêche, la Côte d’Ivoire pourrait enfin accéder au MCC dans les 6 mois à venir. Si c’est le cas, le pays va bénéficier d’un financement d’environs 800 millions de dollars américains. Celui-ci sera consacré au développement.

En parallèle, Abidjan souhaite également profiter d’une autre possibilité américaine, à savoir, l’African Growth and Opportunities Act (AGOA). C’est une loi – toujours soumise aux conditions de bonne gouvernance – qui facilite l’accès au marché américain aux pays en développement. D’ailleurs, le forum y relatif s’est tenu cette semaine à Washington.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.