Nigéria : Le chômage bat son plein

Un collectif de 4 bailleurs de fonds du Nigéria a diligenté une étude portant sur le chômage dans le pays en 2011. Comparée à l’année précédente, la situation s’est vraisemblablement empirée. Cette investigation a été menée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques (OCDE) et la Banque Africaine de Développement (BAD). Et, les résultats sont on ne peut plus clairs : entre 2010 et 2011, le chômage est passé de 21,1 % à 23,9 % de la population nigériane. Le document met en exergue un paradoxe : le pays connaît une forte croissance (6,7 % en 2011) mais celle-ci ne se répercute pas dans la création d’emplois. Ainsi, la pauvreté ne fait que marquer des pas. Pire, le manque d’emploi affecte, en majorité, les jeunes: 37,7 % des nigérians de cette catégorie sont touchés par ce fléau. Néanmoins, le gouvernement nigérian ne ménage aucun effort dans sa lutte contre le chômage. Ainsi, une stratégie visant à diversifier l’économie – trop dépendante des hydrocarbures – a été mise en place.

Les retombées sont déjà perceptibles : la croissance constatée en 2011 résulte également d’autres secteurs à l’instar des BTP, des télécommunications et de l’hôtellerie. Mais, tout cela tarde à arranger le gros de la population. Celle-ci demeure, avec plus de 160 millions d’âmes, la plus importante d’Afrique. C’est donc un véritable défi d’assurer un emploi à toute sa part active.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.