Sénégal : Situation financière jugée « très tendue »

Jeudi 13 avril dernier s’est tenu le premier conseil des ministres du mandat présidentiel de Macky Sall. La réunion a suffi pour dresser un constat sans appel : la situation financière du Sénégal est « très tendue », comme le note le communiqué officiel. A titre d’illustration, « les dépenses (de la trésorerie du mois d’avril) seraient de l’ordre de 535 millions de dollars contre des recettes budgétaires de  237,5 millions de dollars. Cet exemple peut suffire à illustrer la situation générale du Sénégal qu’Abdoulaye Wade lègue à son successeur. D’où, l’actuel gouvernement est entrain de rechercher activement des financements : « le montant à rechercher pour prendre en charge les besoins nouveaux, s’établirait aux environs de 400 millions de dollars, a déclaré le porte-parole du gouvernement, M. Serigne Mbaye Thiam. La réduction des prix de denrées de première nécessité constitue une priorité pour l’administration sénégalaise. Ainsi, afin de réunir cette somme, le gouvernement a mis en place une série de mesures de réduction du train de vie de l’Etat. Dorénavant, les voyages en première classe sont supprimés pour toutes les autorités publiques, les missions à l’extérieur, strictement limitées et les lignes téléphoniques utilisées par des non ayant droits, carrément résiliées. Toujours à propos des lignes téléphoniques, elles seront rationalisées dans l’administration publique en attendant l’entrée en vigueur des nouvelles mesures. Le gouvernement compte également sur quelques bailleurs de fonds dont l’Union Européenne, la FAO et le PAM. Ceux-ci vont débourser une somme de 30,5 milliards de FCFA (61 millions de dollars) destinée au monde rural.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.