Guinée : Construction d’un barrage hydroélectrique

La Guinée profite à nouveau de la main forte chinoise au travers de la construction d’un barrage hydroélectrique à Kaléta (150 km de Conakry). Ces travaux ont été officiellement lancés la semaine dernière par le Premier Ministre guinéen, M. Mohamed Saïd Fofana, en présence de l’ambassadeur de Chine accrédité en Guinée, M. Zhao Lixing. Il va sans dire que c’était urgent. L’année dernière, la production d’électricité a beaucoup chuté en Guinée : de 608 000 MWH en 2010, elle n’a atteint que 535 000 MWH en 2011. Ce qui correspond à une baisse de 12 %, avec tout ce que cela peut impliquer. La population a donc dû subir des délestages dans le meilleur des cas ou, carrément, la suppression de la fourniture électrique au pire. Néanmoins, le barrage hydroélectrique de Kaléta va apporter une nouvelle couleur à ce sombre tableau. Selon les prévisions, il aura une capacité de 240 MW. La Guinée va bénéficier de l’expertise chinoise car c’est la China International Weather & Energy (CWE) qui va en assurer la maîtrise d’ouvrage.

Cette compagnie est une des filiales de la société chinoise des 3 gorges. La CWE entend boucler ce chantier d’ici fin 2015, soit environs 3 à 4 ans de travaux. La Chine a également intervenir dans le financement de l’initiative. Sur un coût global de 546 millions de dollars américains, la chine va en supporter 436 millions tandis que le gouvernement guinéen va prendre en charge une enveloppe de 110 millions de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.