Gabon : Recettes des impôts hors pétrole

La direction générale des impôts gabonaise va sans doute réaliser une grande performance cette année. En effet elle vient d’annoncer par le biais de son directeur général, qu’elle prévoit de récolter plus de 800 milliards de FCFA (1,6 milliards de dollars) en impôts issus des recettes hors pétrole. Pour M. Ogouma le directeur, « L’augmentation de ces recettes devrait se faire une meilleure maîtrise des contribuables, notamment un élargissement de l’assiette fiscale et une lutte plus accrue contre le secteur informel, qui coûterait chaque année des dizaines de milliards de francs CFA ». Ainsi pour une meilleure réorganisation du système fiscal, la direction générale des impôts a mis en place une nouvelle stratégie de services, en créant désormais un centre des impôts des moyennes entreprises, et un centre des impôts des petites entreprises et des particuliers. Cette stratégie non seulement facilitera désormais la gestion mais permettra également à ces nouvelles structures de venir soutenir la direction générale des grandes entreprises, qui collecte à elle seule déjà  80% des impôts hors pétrole. Ces deux structures auront pour mission d’accroître le rendement fiscal de plus de 300 moyennes entreprises actuellement recensées à Libreville.

Une politique qui a bien entendu réjoui le directeur général des impôts surtout au vu du fort engouement suscité auprès des opérateurs économiques concernés, plus de 500 visiteurs dès l’ouverture de ces deux nouveaux centres. Et toujours dans l’optique d’améliorer leur performance, la direction générale des impôts envisage aussi de consolider sa collaboration d’une part avec les collectivités locales pour le partage des informations relatives au fichier de recensement et de localisation des contribuables. D’autre part pour un suivi rigoureux des activités des petites et moyennes entreprises, la direction renforcera ses échanges avec la chambre de commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.