Burkina-Faso : Hausse du coût des hydrocarbures

Le gouvernement burkinabé s’est résigné à augmenter le prix des produits pétroliers. Depuis la semaine dernière, l’essence se vend à 1,5 dollar américain le litre en lieu et place de 1,35 dollar américain. Quant à la même quantité gas-oil, elle est passée de 1,08 dollar  à 1,3 dollar . Le carburant dit mélange n’a également pas échappé à cette hausse, se négociant à présent à 1,47 dollar le litre alors qu’il coutait 1,36 dollar. Malgré la grogne sociale, les autorités burkinabaises se devaient d’opérer cette hausse. Non seulement, à cause de la flambée des cours du pétrole mais aussi en raison du manque à gagner important qu’occasionnait la subvention sur les produits pétroliers. Le Burkina-Faso a ainsi perdu pas moins de 90 millions de dollars américains en 2011.

N’eut été les changements opérés, la situation aurait pu être pire en 2012 étant donné qu’au seul premier trimestre, les pertes avoisinaient 30 millions de dollars. Donc, en tout, 120 millions de dollars  de perdu. Selon l’avis d’une mission du FMI ayant récemment séjourné au Burkina, le nouveau prix des hydrocarbures générera des gains de 90 millions de dollars américains. Selon la responsable de cette délégation, Mme Laure Redifer, cela permettra au pays de faire face à de nouveaux défis. Bien que mécontents, les burkinabés devront donc s’adapter aux nouveaux tarifs à la pompe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.