Guinée : Chômage vs Employabilité

La semaine dernière, l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) a annoncé, par voie de communiqué, le prochain démarrage d’un vaste projet visant à lutter contre le chômage des jeunes. En clair, cette initiative vise à pourvoir les bénéficiaires de formations afin de stimuler leur employabilité : « les jeunes vont acquérir des compétences techniques et entrepreneuriales favorables aux activités productives, à la génération de revenus et aux opportunités d’emplois, qui vont leur permettre de construire une nouvelle vie », mentionne l’annonce. Selon ce qui est prévu, le projet atteindra 4 000 jeunes et 50 groupes d’entreprises. Ceux-ci seront issus des régions de Haute Guinée – Kankan, Kouroussa, Mandiana et Siguiri , de Guinée Forestière – Beyla, Gueckedou, Gouecke, Lola, Yomou,  et de Moyenne Guinée. En tout, ce projet couvrira 10 districts guinéens pour un coût de 3 millions de dollars américains. Ce montant sera pris en charge par le gouvernement japonais. En tout cas, ce genre d’initiatives est plus que louable. En Guinée, le chômage des jeunes est un problème majeur : selon certaines statistiques, 72 % des moins de 35 ans sont sans emploi. Inadmissible pour un pays qui veut vraiment se développer. C’est pourquoi, ce projet de l’ONUDI s’inscrit dans la poursuite de certains OMD dont celui de la réduction de la pauvreté à travers des activités plus stables et génératrices de revenus, de préservation de l’environnement et d’égalité entre les sexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.