Kenya : Partenariat entre Orange et sa clientèle

orange-kenyaLes autorités kényanes ont procédé à un partenariat public-privé avec la compagnie de télécommunication Orange. La première phase consiste à introduire la connexion internet haut débit au niveau de sa clientèle, pour permettre une amélioration de la qualité de travail et de vie au sein des services des comptés. A ce stade, 27 bureaux de gouverneurs et d’assemblées régionales sont déjà connectés au service haut débit. Pour les représentants d’Orange, cette initiative fait partie de la politique de la compagnie visant à fournir des solutions personnalisées à tous les clients, conformément à leurs besoins et profils.Pour ce premier service, les 27 bureaux connectés ne sont que les premiers sur la liste. L’objectif est que tous les comptés du pays puissent bénéficier rapidement de ce service. Selon le président du groupe Orange Kenya, le haut débit n’est qu’un service parmi tant d’autres que la société télécom pourrait offrir aux services publics. A titre d’exemple, ce responsable a cité la sécurité électronique et informatique, la gestion optimisée des revenus et des ressources des comptés, l’appui logistique de gestion pour le secteur de la santé ou encore les centres d’appels comme services potentiels qu’Orange pourrait fournir.Au-delà des établissements publics, les observateurs souhaitent que ces services soient aussi accessibles au grand public. La connexion haut-débit  permettrait ainsi, aux populations d’améliorer sensiblement leurs qualités de vie aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan ludique. L’accès au haut-débit serait une aubaine pour les consommateurs kényans qui bénéficieraient ainsi d’autres opportunités déjà existantes mais non-exploitées, faute de débit, telles que plusieurs formes de travail en ligne qui pullulent sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.